2006

Fin 2006, les derniers étudiants, les ingénieurs architectes, quittent le site pour rejoindre le Sart-Tilman.

La SPI compte justement parmi son personnel de nombreux ingénieurs architectes nostalgiques du Val Benoit, qui partagent volontiers leurs souvenirs. 

Fabienne Hennequin, chef de projet pour le Val Benoit, y a fait ses études et y a travaillé en tant qu’assistante en architecture. Elle se souvient particulièrement des repas prolongés à la Mason. Anouk Herbiet, membre de l’équipe projet du Val Benoit, a vécu la dernière édition des «4 heures trotinettes» sur le site, en 2001. Cet événement du folkore estudiantin, point d’orgue de la Saint-Toré, se déroule aujourd’hui au Sart-Tilman. Anouk évoque encore les explorations des petits recoins du bâtiment du Génie civil, à l’aide d’escaliers en colimaçon étroits et interminables situés de part et d’autre des amphithéâtres. Virginie Lejeune se rappelle de son tout premier atelier, en première candi : «on nous a demandé de nous promener dans le bâtiment du Génie civil et de faire des esquisses des éléments architecturaux (détails ou autres....) qui nous plaisaient. Cela m’a permis de prendre conscience de la grande richesse architecturale du lieu


Photo Sart-Tilman - Copyright ULG